Les risques pour les aidants familiaux

Les risques auxquels sont confrontés les aidants familiaux sont colossaux et méritent d’être connus, afin de pouvoir élaborer des solutions pour y faire face.

Aider une personne dépendante, c’est souvent largement plus qu’une activité à plein temps! Faire face à l’imprévu, assumer de nombreuses tâches de jour comme de nuit, adapter continuellement son organisation et son travail au gré des événements, vivre de fortes émotions peuvent conduire à un stress éprouvant. D'après les résultats d'une étude:

  • un proche sur deux s’épuise pendant son parcours d’aidant et
  • un proche sur trois est déjà atteint dans sa santé avant de solliciter davantage d’aide extérieure.

L’épuisement physique et psychique est le premier risque auquel tout aidant familial peut être confronté. Cet épuisement peut engendrer un isolement social, des difficultés professionnelles et financières.

Il est pourtant possible de prévenir les risques et de poursuivre l’accompagnement tout en se préservant Le proche aidant peut être pris dans un flot d’émotions contradictoires, ce qui contribue à son épuisement. Bien que les émotions ne soient pas mauvaises en elles-mêmes, elles peuvent devenir envahissantes. Ainsi, les personnes qui ressentent peur, honte ou culpabilité développent parfois des comportements qui portent atteinte à la qualité de l’accompagnement, qui nuisent à la relation et aggravent la charge émotionnelle.

Pour le proche, s’autoriser un temps pour exprimer ses émotions dans un espace intime peut aider à dépasser la culpabilité et la honte.

Les signes avant coureurs de ces risques sont les suivants:

  • l’irritabilité,
  • l’impatience,
  • la fatigue chronique,
  • le retrait et l’isolement social.

Les proches aidants peuvent souffrir de divers troubles consécutifs au stress, comme une baisse des défenses immunitaires, une multitude de maux physiques, des troubles de l’appétit et du sommeil, de l’anxiété quotidienne avec des périodes de forte angoisse, un tumulte émotionnel difficile à vivre.

Beaucoup de proches aidants sont aussi contraints et forcés de mettre leur vie professionnelle entre parenthèses, du fait des contraintes d'organisation de leur temps pour combiner l'aide prodiguée au proche avec les exigences du monde de travail.

Plus de détails sur les défis professionnels des aidants familiaux et les actions mises en place par EDEN ESPOIR pour apporter une solution

Adhérez à EDEN ESPOIR pour manifester votre soutien à notre action à l'égard des aidants familiaux