Le contrat de génération: une variante biblique

Dans le livre de Ruth, la Bible nous propose une variante de contrat de génération qui fonctionne.

Commençons tout d’abord par une petite définition de ce contrat tel que proposé par le président français François Hollande comme une solution à la crise de l’emploi.

Il s’agit de combattre le chômage des jeunes et des seniors en proposant un abattement des charges sociales pour les entreprises qui acceptent d’embaucher des jeunes (moins de 26 ans) sans débaucher les seniors (plus de 57 ans) et qui organisent un transfert de compétences des seniors envers les jeunes.

Le plan pour le quinquennat de M. Hollande est ambitieux car il prévoit 500 000 contrats pour un coût estimé à 2000 euros par jeune par an et 2000 euros par senior par an.

Dans le livre de Ruth, la Bible nous raconte l’histoire de deux femmes au chômage dans un moment de forte récession économique (une famine sévère sur tout le pays).

L’une, Ruth était jeune veuve sans enfants.

L’autre Naomi était déjà âgée, veuve également et avait perdu ses deux fils.

Ces deux femmes étaient donc dans une totale détresse, non seulement de par leur condition financière précaire, mais aussi de leurs malheurs familiaux. Elles n’avaient plus de mari sur lequel s’appuyer. De leur temps, l’homme était le principal pourvoyeur financier de la famille et les veuves étaient souvent réduites, soit à la mendicité, soit à la prostitution.

Dans leur malheur, elles ont décidé de s’associer, de lier leur sort par un pacte.

Elles ont appris qu’il y’avait du travail à Bethleem (ville d’origine de Naomi) et ont donc décidé d’aller s’établir là-bas.

Chacune d’entre elles avait certains atouts. Naomi avait une connaissance parfaites des coutumes de son pays et pouvait faire bénéficier Ruth de ses conseils avisés.

Ruth étant encore jeune avait encore assez d’énergie pour travailler.

Leur destinée a commencé à changer considérablement grâce à ce pacte intergénérationnel qui les unissait et aussi grâce à l’application de certains principes que nous détailleront plus tard.

Nous pouvons voir dans ce pacte une variante du contrat tel que proposé par le gouvernement français actuel. L’étude des principes appliqués par les deux femmes pourrait s’avérer fort utile dans l’application pratique pour les entreprises.

Retour à l'Accueil depuis la page Contrat de génération