Rencontre avec audrey, juriste passionnée de cuisine

Je suis une burkinabé vivant au Burkina Faso. Mon nom est Yeri Audrey. Je fais du service traiteur(cuisine) à domicile donc de la restauration à domicile que je livre à mes clients.

Juriste de formation avec une licence en droit public obtenu dans une des universités les plus prestigieuse du Sénégal.

Rentrée chez au pays, après deux mois de stage dans le service juridique d'une entreprise de la place, je me retrouvais à la maison attendant le prochain stage. C'est ainsi que j'ai pris conscience des différents talents en moi dont le talent culinaire que je pouvais faire fructifier. Je n'étais pas très enthousiaste au départ, c'est vrai!

(Pour avoir de l'aide pour découvrir vos propres talents)

J'aime faire la cuisine avec beaucoup de passion pour faire plaisir. Je n'ai pas besoin de regarder une recette deux fois pour le reproduire, c'est le dépôt divin en moi. Mais je ne voulais pas en faire une activité rémunératrice. Après quelques temps de réflexion, j'ai décidé de m'y lancer.

J'ai ainsi commencé avec trois plats par jour, je voulais au départ au moins cinq plats par jour, mais il ne faut pas mépriser les faibles commencements, même si c'était un plat , ça en valait la peine. une seule personne mérite que je l'applique pour faire la cuisine pour la livrer.

Si je ne suis pas fidèle avec trois personnes, ce n'est pas avec dix que je le serai. Est ce que c'est facile ? Non, aucun début n'est facile.

Quand j'ai parlé de mon projet de restauration, certains m'ont dit que je n'ai pas le charisme pour entreprendre, d'autres ont dit que ce n'est pas mon niveau et il y'en a qui ont dit qu'il faut que je patiente car je viens de finir les études il y'a juste sept mois, de continuer à déposer les demandes d'emploi et attendre.

Jusqu'à quand? Attendre cinq ans, six ans, dix ans? Alors que je peux faire quelque chose avec mes dix doigts et qui me rendre utile pour les autres...

Je crois en ma vision, je la vois en image livrant de la nourriture à ceux qui doivent en manger, je n'ai pas besoin d'attendre que tout le monde croit en moiDieu croit en moi, Lui et moi c'est la majorité.

Si vous avez un rêve , une vision, un projet et êtes convaincus que c'est la bonne, prenez courage et faites le pas de foi. Ça peut décoller difficilement mais ça prendra. N'est pas que la foi déplace les montages ?

Je suis chrétienne, ma foi en Dieu est mon appui. La foi c'est croire et agir, agir c'est persévérer avec détermination et Dieu honore la foi. 

Voulez-vous, comme Audrey, partager vos rêves et passion avec nous? Pas nécessairement dans le domaine de la cuisine! Nous attendons impatiemment de vous lire